Les Béninois détournent la menace du virus Ebola par l’humour sur les réseaux sociaux

Depuis le mois de mars 2014, une grave épidémie d’Ebola sévit en Afrique de l’Ouest. Elle a déjà fait plus de 1000 morts principalement dans trois pays (Guinée, Liberia et Sierra- Leone).  La semaine dernière, deux cas suspects signalés au Bénin ont mis tout le pays en émoi. Mais contrairement à ce que l’on peut penser, cette menace a été drôlement détournée sur les réseaux sociaux où l’on a assisté à une autodérision qui tranche avec la gravité de la situation. De la théorie du complot, au pseudo remède de l’eau salée et de l’oignon bouilli, tout y est. Je vous présente ici quelques morceaux choisis des posts sur l’Ebola qui ont fait le buzz la semaine passée à Cotonou.

Commençons par celui qui croit que le virus Ebola est une invention des Occidentaux pour aggraver la pauvreté des pays du sud. C’est la théorie du complot.

Celui-ci évoque plutôt la thèse d’une punition divine.

punition_divintion

Celui-ci, par contre, est très déterminé à éradiquer le mal…

Si notre précédent facebooker, malgré sa détermination n’a évoqué aucune piste pour vaincre le virus Ebola, celui-ci détiendrait une alternative.

remède

Mais derrière lui, il y a ce « twitto » qui martèle que ni l’eau chaude, ni l’oignon ne prévient Ebola. En effet, aucun vaccin, ni sérum contre le mal n’a encore été découvert à ce jour.

Encore plus raisonnable…

plus_raisonnable

De toute façon, à la suite de ces rumeurs, le prix de l’oignon risque de flamber au marché. Certains peuvent se frotter les mains.

vente_de_sel

Pendant ce temps, une nouvelle manière de se saluer est vivement recommandée.

Drôle de manière de se saluer, en effet…

Plus sérieusement, ce journaliste partage un article de Jeune Afrique qui renseigne sur les manifestations et le mode de fonctionnement de la maladie. Pas sûr que ça ait calmé les ardeurs des gens.

Ah, le pauvre… !

On a tellement parlé du virus que…


Mais le plus terrible, c’est ce tweet qui risque de bouleverser tout le programme de ces vacances à Cotonou

Et voici une question pour vous

question_ebola

De toute façon, cette menace a dû briser des cœurs

coueur_brise

La situation s’est relativement calmée durant le week-end passé. Le ministre de la Santé a par ailleurs confirmé lundi que des tests effectués sur l’un des suspects ont révélé un résultat négatif. A ce jour, il n’y a encore donc aucun cas d’infection due au virus Ebola enregistrée au Bénin.